Accueil

Activité catéchétique

Activité catéchétique

Bienvenue sur ce site aux personnes intéressées par la catéchèse, tout spécialement la catéchèse des adultes, mais aussi les autres enjeux catéchétiques.

Pour le moment, ce blogue se concentrera sur les catéchèses aux adultes, dans la section « Qui est l’Eucharistie? » Bien sûr, les autres sections correspondent à des enjeux catéchétiques importants. Cependant, un manque de ressource actuellement aux Services diocésains nous empêche de leur consacrer toute l’attention qu’ils mériteraient dans ce blogue. Il se peut que le responsable du blogue l’alimente occasionnellement par « temps libres », mais nous vous aviserons quand la situation nous permettra d’animer de façon efficace ces autres sections.

Alors, pour le moment, utilisez prioritairement ce blogue pour y laisser vos commentaires relatifs aux catéchèses pour adultes « Qui est l’Eucharistie? »

Publicités

7 Responses to Accueil

  1. Gilles Martel dit :

    Bonsoir Daniel,
    Ma question est : D’après toi, est-ce que le kérygme devrait normalement précéder la catéchèse pour évangéliser une personne?

    • catechesesecdq dit :

      Bonjour Gilles.

      On peut répondre à cette question de façon théorique: oui, normalement, la catéchèse, telle qu’on la définit, suppose qu’il y ait eu une première annonce, une première découverte du coeur de la foi chrétienne, ce que tu appelles justement le kérygme. Donc oui, en principe, une annonce kérygmatique devrait nécessairement précéder la catéchèse.
      Mais en pratique, dans notre société, ce n’est pas aussi « conforme à la théorie »! Car, si, toujours « en principe », il ne devrait pas y avoir de demande sacramentelle par des gens qui ne sont pas eux-mêmes en relation avec le Christ, on sait que la tradition fait que, chez nous, des demandes sacramentelles sont formulées par des gens dont l’arrière-plan religieux ou spirituel est fort varié, depuis des personnes très intensément convaincues à d’autres pour qui il s’agit essentiellement d’une fidélité à un héritage.
      Remarque que même ce « point de départ » est loin d’être nul, puisqu’il témoigne d’une intention de transmettre quelque chose d’important.
      Voilà donc tout l’enjeu de ce que nous retrouverons sur ce site dans les sections « modèle catéchuménal » et « Balises et critères »: comment faire en sorte que, peu importe le « point de départ » de la demande, la célébration, elle, prenne en compte les dispositions intérieures de la personne, comme le propose le modèle, c’est-à-dire l’initiation chrétienne des adultes (le catéchuménat).
      Pour cela, à partir de la demande, il faut travailler sur deux axes: tout d’abord faire accepter par la personne demanderesse le fait que ce que l’Église a à proposer de plus beau, de plus important, ce n’est pas un rite, mais une RELATION avec le Christ, et que cette relation doit se nourrir, se cultiver, ce qui demande du temps, de la durée; en conséquence, proposer à la personne des chemins de découverte de l’Évangile, ET NON PAS des rencontres de préparation aux sacrements; ce n’est pas ici une question de plus ou moins grandes exigences, c’est carrément une PROPOSITION DIFFÉRENTE: découvrir la vie chrétienne, ce que le rite célébrera éventuellement.
      Ensuite, faire aussi accepter que, dans cette façon de faire, le moment de la célébration ne peut pas être déterminé dès le départ, car il dépend du cheminement de chacun. C’est UN PEU comme de l’entraînement physique: plus on est assidu à son entraînement, plus les progrès se font. Dans ce contexte, il n’est plus nécessaire d’obliger les gens à être présents à X rencontres, ce qu’il faut, c’est leur dire que plus ils seront présents régulièrement, plus leur intimité avec le Christ aura des chances de grandir. Cela implique la mise en place d’un certain dispositif de discernement, afin de connaître les personnes en cheminement et pouvoir repérer leurs avancées dans la foi, pour éventuellement proposer à telle ou telle personne une célébration sacramentelle qui sera cohérente avec son cheminement.
      On approfondira cela au fil du temps dans d’autres messages…
      Daniel

  2. Nathalie Levasseur dit :

    Bonjour Daniel,

    Nous avons eu cette discussion au sein de notre équipe pastorale à savoir quelle appellation donner à ce grand chantier de la catéchèse offert à tous. Nous avions adopter l’expression « formation à la vie chrétienne » qui s’inspirait des écrits de l’assemblée des évêque. Cependant depuis un certain temps, le diocèse de Québec parle toujours de « catéchèse ». Quel est le terme approprié? Est-ce « projet catéchétieque », « éducation de la foi », « formation à la vie chrétienne »? Merci de me donner ton avis.

    Nathalie Levasseur

  3. catechesesecdq dit :

    Bonjour Nathalie,
    C’est effectivement une bonne idée de s’intéresser aux termes qu’on utilise. Certains de ceux que tu nommes, loin de s’oposer, se recoupent au contraire. Mais c’est quand même important d’essayer, dans un même environnement, d’utiliser les mêmes termes.
    Ce que je propose ci-dessous tiendra compte du fait que « l’environnement » concerné par l’affaire est large: tout le Québec est concerné, de sorte que je vais essayer de préciser ces éléments de vocabulaire en tenant compte, quand c’est possible, d’un certain consensus provincial.

    Quand il s’agit de ce qu’on offre comme approfondissement de la foi à tous les âges, l’expression la plus largement utilisée actuellement est « formation à la vie chrétienne ». Cela recoupe la formation dans le temps de l’initiation ainsi que la formation permanente de la foi.

    On peut dire cependant que cette expression, « formation à la vie chrétienne » (qu’on peut aussi raccourcir à « formation chrétienne »), est dans les faits un synonyme à peu près parfait du terme « catéchèse ». Y a-t-il une différence, une nuance entre les deux? Je dirais que c’est une question d’angle, de regard: la « catéchèse » est du côté de « l’offre », la « formation chrétienne » est du côté du « résultat ». Je résumerais en disant que la communauté chrétienne doit offrir de la catéchèse pour que les personnes puissent être formées à la vie chrétienne. Mais en pratique, tout cela désigne les mêmes actions pastorales.

    « Éducation de la foi » est une expression à peu près disparue du vocabulaire. Je pense que c’est une question de sensibilité: « éduquer » sonne peut-être un peu trop scolaire, alors que « former » semble revêtir des dimensions plus larges, visant à la découverte de toutes les facettes de la foi chrétienne. En tout cas, c’est mon interprétation…

    Parlons maintenant de « projet catéchétique ». Cette expression est plus technique, car elle désigne l’organisation, la structuration d’une offre d’activités catéchétiques coordonnées, offre par laquelle une communauté, une paroisse, s’assure que toute personne qui veut découvrir la foi au Christ et avancer dans l’intimité de sa relation à Lui peut trouver réponse.
    Ce n,est pas pour rien que ça s’appelle « projet »: la « catéchèse », c’est un concept, une façon d’intervenir, etc… Un PROJET catéchétique, c’est la catéchèse telle qu’elle est organisée, offerte, dans un milieu précis, pour que tous les objectifs d’uen formation chrétienne soient atteints pour tous les âges.
    Par exemple, quand on a déterminé que, pour atteindre chacun des objectifs de la catéchèse et ce, pour chaque « clientèle » concernée, on choisirait telle et telle méthode catéchétique, qu’on s’est donné les moyens de recruter les ressources humaines requises (rémunérées et/ou bénévoles), qu’on a envisagé un plan de formation des catéchètes, qu’on s’est donné des échéances de réalisation et un processus d’évaluation, alors on a un PROJET CATÉCHÉTIQUE GLOBAL.
    On peut bien sûr avoir des projets catéchétiques partiels, car tout ce que je viens de nommer, c’est gros et ça s’élabore au fil du temps. Mais cela voulait illustrer la spécificité du terme « projet »: on désigne par là la dimension structurée, organisée, coordonnée de l’offre catéchétique.

    En conclusion, les expressions « catéchèse », « formation chrétienne » et « formation à la vie chrétienne » sont à peu près synonymes et désignent les activités offertes par la commuauté pour contribuer à ce que des personnes, en COMPRENANT mieux le mystère chrétien, vivent une relation plus intime avec le Christ. Ou encore, grâce à des activités qui creusent le intimité avec le Christ, comprennent mieux, par là, le mystère chrétien. Car ça va dans les deux sens: la compréhension doit servir à la relation, et la relation est le leiu premier d’une meilleure compréhension…

    À poursuivre, à partir de vos questions!

    Fraternellement,
    Daniel

    • Chadia Antoun dit :

      Et que dire du « Parcours catéchètique »

      • catechesesecdq dit :

        « Parcours catéchétique »… Expression récente, dont le but est de mettre en évidence que la catéchèse ne peut pas être le fait de petites activités ponctuelles et indépendantes, mais qu’elles doivent être organisées d’une façon qui constitue un itinéraire, un itinéraire qui permet à la personne, au fil du temps, de construire et d’approfondir sa relation avec le Christ (et pas d’obtenir un sacrement!).

        Je viens donc de nommer le BUT: la relation intime avec le Christ. Pour cela, « il faut du temps » (citation très ancienne, de Clément d’Alexandrie, vers 200). Les parcours ne sont pas un but, mais un ensemble de moyens. Et le but n’est donc pas non plus d’avoir mis sur pied des parcours, en se disant que, quand on a des parcours catéchétiques chez nous, on a un projet catéchétique. Le parcours est de l’ordre des moyens. C’est mieux des parcours catéchétiques que des rencontres de préparation aux sacrements. Mais ces parcours doivent être évalués à l’aune de l’objectif nommé: dans quelle mesure cet ensemble organique d’activités catéchétiques contribue-t-il à développer la communion intime de chaque catéchisé avec le Christ?

        Fraternellement,
        Daniel

  4. Claude Mercier dit :

    Bonjour Daniel
    J’ai bien aimé ta réponse à Nathalie, et surtout les deux dernières lignes, qui parlent de compréhension et relation. Tout a fait juste.
    Bye Claude d.p.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s